Les Stades de développement 0 à 4 semaines

Les premières semaines

« Là où les besoins des chiens sont toujours comblés »

img

Voici quelques phases primaires par lesquelles le chien doit passer dans le début de sa vie.

De la naissance à 12 semaines, il y aura une transformation radicale du répertoire comportemental du chiot. Durant ces semaines, chacune des étapes se caractérise par l’apparition ou la modification de plusieurs comportements et la disparition de certains autres.

Les premières semaines du développement :

ÂGE PÉRIODE
0 à 2 semaines Période néonatale
2 à 3 semaines Période de transition
3 à 12 semaines Période de socialisation
4 semaines Stade de l’éveil

 

La période néonatale (naissance à 2 semaines)

Les premiers jours de vie le chiot est totalement dépendant de la mère, il est aveugle, sourd et peu habile de ses mouvements, sans les soins de sa mère, il mourra.

Sa vitesse d’évolution en apprentissage dépend de chaque individu et de sa race (génétique et autres).

Cette période comprend plusieurs réflexes:

– rooting reflex (ou réflexe de fouissement)

– réflexe labial (apparaît dès la naissance, le touché de cette région entraîne un mouvement de la langue et des lèvres)

– réflexe de succion (présent dès la naissance, le toucher de la langue entraine le mouvement)

– réflexe de déglutition (quand il y a des aliments ou du liquide près de la voile du palais et diminue lorsque le chiot est rassasié)

– réflexe d’extension (stimulé lors du pincement d’une patte postérieur, on observe le fléchissement de la patte opposée, ce réflexe est présent à la naissance et s’intensifie dès la cinquième journée)

– réflexe de magnus (lorsque le chiot est placé sur le dos la tête de côté, il y’a extension des pattes du même côté de la tête et un fléchissement des autres)

– réflexe de placement (stimulé en touchant le bord d’une table par la face dorsale de la patte, à 5 jours ce sont les pattes avant, il place sa patte sur la table et à 8 jours ce sont les pattes arrière)

– réflexe géo tactique (une réponse à la gravité)

– réflexe de fouissement (lors ce qu’on présent un poing entrouvert devant le née du chiot, il cherche à s’enfoncer dans la main)

L’allaitement : les chiots boivent 7 à 8 fois par jour.

Sommeil : principalement paradoxal les chiots consacre environ 85% de leur temps au sommeil. Durant les premières semaines le sommeil paradoxal diminue et le sommeil actif augmente.

Élimination : les premières semaines l’élimination est activée par la mère.

La thermorégulation : les chiots dorment groupés pour garder leur chaleur étant donné que l’activité réduite n’en génère pas assez. De plus la thermorégulation ne sera pas contrôlée par l’hypothalamus avant trois semaines

Les membres : les membres des chiots arrivent à peine à les soutenir par contre il y aura amélioration pour les membres antérieurs au 12ième jour et pour les membres postérieurs au 16ième jours.

Capacité sensorielle :

– différent selon chaque individu, elle s’améliore de jour en jour et le chiot est quel que peu sensible à la douleur

– le goût tant qu’à lui semble développé mais difficile pour lui de le dissocier de l’olfaction

– pour ce qui est de l’odorat, la vision et l’audition il ne fonctionne pas étant donné que la myélinisation n’est pas complète

En résumé pendant cette période les activités des chiots consiste à ce nourrir, ce garder au chaud, dormir et éliminer.

La période de transition (2 à 3 semaines)

Le chiot se développe rapidement. Ces capacités sensorielles et motrices lui permettent de voir, de sentir, d’entendre, de goûter.

Capacité sensorielle :

– les yeux s’ouvrent entre le 10ième et 16ième jour et les paupières de 14 à 21 jours, par contre la vision du chiot est fonctionnelle qu’à partir du 16ième ou 17ième jour et il pourra voir parfaitement qu’à 20 jours dù au réflexe cornéen qui est à 14 jours environ.

– pour le photomoteur il est à 18 jours

– l’orientation visuelle lui, est à 20 jours et là le chiot commence à suivre ce qui bouge

– même si cette capacité s’améliore il ne reconnaît pas la différence entre les hauteurs et les distances

Alimentation :

– du au réflexe de l’appage qui débute son développement le chiot commence à être capable de se nourrir seul vers le 15ième jour mais il continuera quand même à se nourrir auprès de sa mère encore quel que temps

Élimination :

– le chiot commence à déféquer et à uriner sans l’aide de sa mère vers la fin de la 3ième semaine sans toutefois discerner les lieux car il ne contrôle pas les sphincters

Sommeil :

– les chiots restent éveiller plus longtemps et consacre environ 65% de leur temps à dormir

Capacité sensorielle :

– les capacités s’améliorent, le chiot a de la difficulté à différencier les hauteurs et les distances, la vision tant qu’à elle est fonctionnelle

Transition :

– vers 21 jours le conduit auditif s’ouvre ce qui met fin à la période de transition

– dès que la queue commence à bougé débute la période de socialisation et d’imprégnation

– le chiot commence à répondre à son environnement (nourriture, chaleur)

– parfois il apparaît des inhibitions et des craintes

Période de socialisation primaire (3 à 12 semaines)

La socialisation c’est apprendre et développé les modalités d’interrelations entre les individus car l’aspect social n’est pas uniquement héréditaire.

– cette période est très sensible et primaire, si le chiot ne réalise pas cette période, il lui sera difficile de bien compléter sa socialisation secondaire vers l’âge de douze mois

– le chiot apprendra durant cette période à quelle espèce il appartient

– il apprend aussi à interpréter la communication (tel que les attitudes d’invitation aux jeux, de dominance, de soumission et d’inhibition de la morsure) pour l’intégrer dans une structure sociale (intra et inter-spécifique)

– cette période s’étend du 21ième jour à 3 mois, les limites de cette période sont fixées génétiquement pour tous les chiens, peu importe la race

– l’action qui détermine cet apprentissage se déroule en deux temps, la phase d’attraction et la phase d’aversion

La période d’éveil (3 à 4 semaines)

– les quatre premières semaines de ce stade sont cruciales pour le chiot, étant donné qu’il va créer de liens affectifs avec l’humain

– une bonne adaptation va éviter de nombreux problèmes

– il se nourrira seul, et commencera à explorer son environnement sans relâche. Il développera ainsi ses capacités sensorielles très vite

– il développera des liens affectifs avec les humains

– plus le milieu sera riche en stimulation et plus le chiot sera capable de s’adapter dans différent milieu

– la myélinisation de l’audition se termine et vers la fin de cette période il est capable de fixer visuellement

Période
Àge
Nouvelles structures nerveuses
Réflexes caractéristiques
Période Néonatale
0 à 2 semaines

(0 à 14 jours)
- système nerveux est non myélinisé

- ouverture des yeux
- réflexe rooting

- réflexe de succion

- réflexe de déglutition

- réflexe d’extension

- réflexe de magnus

- réflexe de placement

- réflexe labial

- réflexe de miction

- réflexe de défecation

Période de transition
2 à 3 semaines

(14 à 21 jours)
- ouverture des yeux

- apparition de l’audition

- les réflexes disparaissent
- réflexe de rooting

- réflexe d’extension

- réflexe labial

- réflexe magnus

- réflexe de soutient

- réglexe de sursautement
Période de socialisation
3 à 12 semaines
- apparition de l’audition

- voies myléinisées

- maturité primaire des sphincters
- absence de miction ou de défécations par message

- le chiot remue la queue

- l’invitation aux jeux

- morsure inhibée

- les autres réflexes s’éffacent

Il faut attendre l’âge de 8 semaines (7.2 voir article l’âge d’adoption) avant l’adoption.

par Nathalie Robert